Trip-guide de Bujumbura, Burundi

Museo viventeComme toutes les trip- Guides cette de Bujumbura vous aide dans la phase initiale et il vous abandonne pauvrement en suite, lorsque maintenant vous vous la saurez vivre tous seuls. Tu peut voir es photos de Bujumbura ici.

BREVE INTRODUCTION
Bujumbura est la capital du Burundi, petit pays de la règion des Grands Lacs depuis longtemps lieu du sanguinare guerres civiles. à‰valuèes bien si et lorsque aller, mieux avoir un bon appuie sur la place, surtout si vous devez vous dèplacer dans le pays (actuellement encore difficile). Contactez le department à  la Cooperation du MAE pour avoir quelque news bien sur. Autrement jouissez-vous le pays, petit mais beaucoup accueillant comme la capitale èteinte sur les rivages du lac Tanganika. Plongez vous dans la nature soit vers le montangne à  nord vers la Rwanda, que dans la Parque de la Ruzizi qu’à  sud. Vert mais avec chaud un peu tropical (plutà´t humide) les tempèratures oscillent tout l’année entre les 18 et le 28°C. Deux info importants : jamais faites-vous montrer à  changer de l’argent et ensuite se promener pour la route… le Fas à  Fas est bon pour ceci parce qu’il a màªme un bar – internet point où vous pouvez entrer et prendre quelque chose en faisant perdre vos traces parce que derniérement la ville est devenue un peu chaude. Et en second lieu : ne parlez absoluement jamais du probléme de hutu-tutsi parce que vous pourriez avoir des problémes. Les Burundi est gouvernèe d’une minoritè des tutsi (le15% de la population) pratiquement toute concentrèe à  Bujumbura et la situation avec les groupes hutu est encore tendue donc…

ALLER à  BUJUMBURA En avion de l’Italie à  Bujumbura : avec Air France et KLM, Brussels Airlines aussi avec des diffèrenux ètapes selon le vol sur Brussels, Amsterdam et Nairobi. Le service est excellent, meilleur d’Ethiopian Airlines ; ils n’existent malheuresement pas lowcost pour l’Africa equatoriale. Un billet d’allèe/retour cà´ute sur les 1000 euro mais parfois il se trouve à  moins. On peut faire un visa à  l’entrée: en entrèe de transite de 1 mois à  40$ mais les conditions de renouvellement sont trés difficiles et sensibles du thermométre politicien- securitaire du moment. Obligatoire avoir le carnet de vaccinazione pour la fiévre jaune.

ARRIVà‰E à  l’Aà‰ROPORT INTERNATIONAL DE BUJUMBURA L’aereoport est petite màªme si la lenteur (proverbial) des burundées peut vous faire gaspiller du bon temp pour sortir. A l’exterieur la seul chose est prendre un taxi, la course pour centre ville cout sur les 10$ (calculé 15 min). Les taxis sont bien identifiès en bleu et blanc, concordé le prix avant de partir (evident qu’en Afrique le seul taximétre est votre carnet). 1 $ = 1140 Fbu est le change qu’ils vous font dans le centre ville (Fas à  Fas) et dans la banque (ou deux) avec ATM, l’aereoport en est dèpourvu.

DORMIR à  BUJUMBURA Le mieux est dormir vers le centre ville parce que dehors il n’y a pas des structures et n’est pas absoluement sà»r. En bonne position la Guesthouse Agasaro (46 th. Avenue, Muyinga), pas trop loin du centre ville et rejoindrable dans un instant avec taxi. Le petit dèjeuner est simple mais satisfaisant; ils ont une queinzeine de chambres, un prix sur 15-17$. Le meilleur pour qualitè prix. Pour quelque chose un peu mieux allèes a l’Hà´tel de l’Amitie (da 20 à  des 30$) ou montèes au top au Novotel ou aux Source du Nil trés centrales. Dèconseillè le Doyen pour problémes de vols dans les chambres et le Tourist Hà´tel, pratiquement à  cà´tè à  un bordel de bas niveau avec des gens vraiment peu recommandables.

MANGER à  BUJUMBURA Faites attention que màªme si dans une capitale nous sommes toujours en Afrique et ne cherchéz pas l’exotic à  bas prix parce que vous pouvez trouver pas mal des problems de sante. Les bons restaurants ne manquent pas, et sont plutà´t diffèrents màªme. Tres bonne est chez Botanika, Blvd. de l’Uprona, où vous aurez un menu afro- europèen vraiment fait bien. Un peu cher, aux environs de 12$ à  teste mais la qualitè est excellente. Autrement dans le centre ville ne manquent pas autres bons restaurants, un libanese pratiquement face à  Botanika (sur les 7 $ à  teste) avec derriére cachè un restaurant typique sènègalais, plus avec manger locaux mais ien tenu et à  cà´tè une boutique bien fourni d’objets d’arte africaine. Deux endroit un peu chic :la dimanche à  midi il y a un gros buffet à  15000 Fbu avec tant de de sorbetto (boissons exclues) all’Hotel du Lac Tanganika, sur la route pour Gatumba, où vous pourrez jouir la journèe sur la plage (superbe) et profiter de la piscine (8$) ou sauna (5$) et en vaut la peine!! Et le matin gros petit dèjeuner à  buffet au Novotel dans le centre ville à  8500 Fbu où pratiquement mangèes pour la journèe et en connaissant les codes (suffit de y aller le jur avant pour 10 min) pourrez naviguer gratis en Internet.

Tà‰Là‰PHONES Et INTERNET à  BUJUMBURA Payez une puche comme je disais pour ne plus panser à  le telephone. Cà´ut de 1000 Fbu. Il n’y a pas beacoup d’Internet point de bonne qulité, les deux meilleures sont dans le centre ville; un est le Fas à  Fas, l’autre est peu aprés le Centre Culturel Franà§ais (CCF). Le rèseau est discret mais parfois il donne des problémes. Pour une connexion ADSL par contre allèe au Novotel màªme si il est trés cher, 4$ 30min.

FAIRE à  BUJUMBURA Intèressante dans sa petitesse le Musèe Vivant (2000 Fbu) et organiser une sortie à  sud. Autrement louez une voiture ou trouvèes quelqu’un pour aller voir la Parque Nationale des Ruzizi. Le soir apèritif aux Circle Nautique que offre une belle vue sur le lac avec coucher de soleil avec pour fond les montagnes du Kivu congoleis, ensuite rapide pà¢te et soirèe en centre ville. Le local plus à  la mode est l’Havana, en Blvd. de l’Uprona, où la “Buja bien” passe le weekend et il y a une discréte prèsence de blancs. Attention a le SIDA toujours… Autrement plus tranquille maisVista del lago con pubblicità  caractèristiquement europèen la Kibira pas tant hors le centre ville, gèrè par Edoardo,’italien amoureux du Burundi. Donnée màªme un coup d’oleil aux èvènements du Centre Culturelle Franà§aise (parfois intèressants) et à  la programmation du cinèma CAMEO (peu hors le centre ville) presque nouveau, pour voir quelque film africain.

CONCLUSIONS Bujumbura est une capitale mais avec l’èsprit de “grand village” beaucoup accueillant mais avec des contrastes incroyables entre le centre et les banlieus, comme dans toute l’Afrique. Utilisez-la màªme comme base pour quelque excursion dans le pays, toujours aprés avoir pris info Sà›RES par quelque europèen. Le soir est mieux prendre les taxis parce que le probléme sà»retè est important.

andreailcujo